Papaï Paddle - Ile de ré

Welcome

Entre voyages, surf, plage et coquillages ; j'espère que vous passerez un moment agréable en lisant ces lignes...

IRLANDE - Escapade de 3 jours à Dublin

IRLANDE - Escapade de 3 jours à Dublin

Aujourd’hui, je suis très contente de vous partager un nouvel article dans l’onglet “Travel”!

Cette fois-ci, beaucoup plus près, surtout beaucoup moins exotique, mais peut-être plus accessible, je vous emmène faire un tour dans la capitale irlandaise !!!!

C’est en me baladant sur le site de Ryanair, initialement à la recherche d’un billet pour Rome, que j’ai craqué ! Le tarif très attractif depuis l’aéroport de La Rochelle (nous avons la chance d’avoir des vols directs pour Dublin depuis La Rochelle de mars à octobre) et mon envie irrésistible de me détendre dans l’ambiance chaleureuse d’un pub irlandais après une saison intense et chaude ont eu raison de ma conscience professionnelle et nous avons déserté Papaï Plage le temps d’un week-end !

Et pour tout vous dire, je voulais organiser ce genre de week-end coup de tête depuis longtemps mais surtout il avait une signification particulière pour moi car c’est à Dublin que tout à commencer ! Eh oui, c’était il y a plus de 10 ans maintenant, c’était en 2007, je venais juste d’avoir mon Bac et je n’étais pas certaine de ce que je voulais faire de ma vie, je savais une chose, je voulais parler anglais ! Même monnaie, capitale à taille humaine, proximité, la réputation sympathique des irlandais…j’ai jeté mon dévolu sur Dublin. J’allais prendre l’avion pour la première fois.

Dublin September 2018 (186).JPG
Dublin September 2018 (55).JPG

Temple Lane South

Ça, c’était la porte de mon appart’ ! L’appartement a été racheté par un café/restaurant. Ça m’a fait bizarre, tout ce changement !

Cela aura été une très bonne expérience, tout n’a pas été tout rose tous les jours mais je dois tellement à cette ville ! J’ai eu la chance d’habiter dans le quartier Temple Bar même, dans la rue du fameux pub !

J’ai dû vaincre ma timidité, j’ai eu des doutes, j’ai pleuré, j’ai beaucoup ri aussi, j’ai fait la fête, mais j’ai surtout fait des rencontres qui ont changé ma vie et noué des liens forts avec des personnes qui me sont chères aujourd’hui encore... Ça paraît un peu naïf voire niais mais Dublin a grandement contribué à faire de moi ce que ce que je suis devenue. Je suis fière de ce parcours, de ces choix, d’avoir pris goût au voyage, de m’être battue pour ce que je voulais, et quand j’y repense, je suis encore plus convaincue que rien n’arrive par hasard !

Bon allez, assez de sentimentalisme, passons à la pratique !

Parce qu’en plus d’une sorte de pèlerinage pour moi, il s’agissait aussi d’un petit travail d’imprégnation :) Je voulais immerger Maxime dans l’ambiance irlandaise en vue d’un futur surftrip en Irlande ! Je suis certaine qu’un mix de culture surf, convivialité irlandaise, paysages verdoyants, météo capricieuse et spot de qualité sera la formule idéale pour une véritable aventure et un surftrip d’exception !

Alors, voici quelques idées pour un week-end à Dublin

A la sortie de l’aéroport pour rejoindre le centre ville, mes souvenirs nous ont guidé jusqu’au bus n°16, jaune et bleu à étage, ce sont les bus de la ville.

Nous sommes descendus à O’Oconnell Street, il s’agit de l’une des plus grandes avenues de Dublin (faites un petit passage au bureau de poste, les locaux ont gardé leur charme ancien) ! D’ici, on a un premier aperçu de la ville, son agitation, on ne peut pas manquer le Spire, symbole de renouveau pour la ville, et comme on peut quasiment tout faire à pied à Dublin, je suis certaine que comme le nôtre, votre hébergement sera forcément accessible en quelques minutes !


Dublin Bus Airport / City Center : 3,30€ par personne

→ Navette Airlink 747 : 7,70€ par personne

(Solution transport à moindre coût plus loin dans l’article)


Où dormir à Dublin ?

Pas facile de répondre à cette question mais je vous conseillerais de cibler le centre pour profiter un maximum de l’ambiance de la ville !

Pour ma part, je suis littéralement tombée sous le charme de la Grafton Guesthouse !

Architecture géorgienne, Grafton Guesthouse, Dublin, Irlande.

Architecture géorgienne, Grafton Guesthouse, Dublin, Irlande.

Idéalement située sur Georges Street (il paraît que c’est the place to be en ce moment), nous étions seulement à quelques mètres de Temple Bar !

Ce qui fait sont charme fou, c’est ce mélange d’ancien et de moderne ; la brique typique de l’architecture géorgienne, le bois, la charpente apparente, la faïence colorée dans la salle de bain, le métal des luminaires au charme discret et design des interrupteurs, chaque détail est pensé pour créer un cocon chaleureux au cœur de Dublin ! Cerise sur le gâteau : la baignoire ! Je ne m’y attendais pas et c’était encore plus sympa !

Parce que la transparence, c’est quelque chose qui compte pour moi, je vous dirais quand même que si vous avez le sommeil léger, le quartier reste assez bruyant, les boules Quies sont fournies :) Et puis, même si nous n’avons manqué de rien, le petit déjeuner compris dans le tarif de la chambre mériterait d’être un peu plus élaboré pour être parfaitement en accord avec le raffinement des lieux.


→ Nuitée à la Grafton Guesthouse : entre 129€ et 194€ (plus cher le week-end)

Nous avions la chambre numéro 17 au troisième étage


Où manger et boire un verre à Dublin ?

Ce n’est pas l’offre qui manque ! Qu’on se le dise, je ne rêvais pas de retourner à Dublin pour la gastronomie irlandaise, très axée sur la viande et pas très healthy de manière générale, je voulais un week-end lâché prise et le thème bières/frites (et oui !) était réellement ce dont nous avions envie Maxime et moi !!!

Nous vous avons cependant sélectionné quelques adresses originales :

- The Temple Bar Pub : 1ière étape dans notre week-end irlandais, une pinte de Guinness bien fraîche ! Selon moi, un incontournable pour son ambiance, à faire au moins une fois lors de votre séjour !

- The Brazen Head - Bridge Street Lower, Dublin 8 : Fondé en 1198, il paraît que c’est le plus ancien pub sinon d’Irlande, de Dublin ! Musique traditionnelle et ambiance conviviale.

- The Church - Jervis Street, Dublin 1 : Un cadre exceptionnel, une église du 18 ième siècle pour dîner, boire un verre ou même faire la fête jusqu’au bout de la nuit !

- The Woolshed Baa & Grill - Parnell Street, Dublin 1 : pour les amoureux de sports, ce bar australien est fait pour vous ! Retransmissions de foot, rugby, sports US, boxe, etc…soirées à thème, toujours dans une ambiance conviviale !

- The Bar with No Name - Fade Street, Dublin 2 : Très en vogue, cocktails et brunch les samedi et dimanche.

- The Eatyard - South Richmond Street, Dublin 2 : j’étais triste de constater que l’Epicurian Food Hall avait fermé depuis 3 ans…C’est là que j’ai travaillé lorsque j’ai habité Dublin, on y trouvait des saveurs du monde, le snack français, italien, mexicain, grecque…mais les temps changent ! Le Eatyard serait sa version plus moderne, c’est LE rendez-vous Street Food de la capitale irlandaise et d’ailleurs, une visite ne suffit pas ! De notre côté, on a testé le burger veggie de Box Burger, les smoothies et l’açaï bowl de Kale + Coco mais le fish and chips végétarien du Vish Shop nous a fait de l’œil et nous n’avons pas eu le temps d’y goûter! Attention, ouverture : les jeudi, vendredi, samedi, dimanche.

Bon allez, c’est déjà pas mal pour un week-end ! Ces quelques adresses vous auront déjà fait sillonner la ville mais à cette petite liste, je rajouterais : une visite indispensable à Trinity Collège et sa Old Library (qui a inspiré la bibliothèque de Poudlard dans Harry Potter), si vous voulez en savoir plus sur la Guinness emblématique, je vous conseille la Guinness Storehouse, pour connaître toute l’histoire de cette brasserie devenue symbole du pays, et sa pinte de fin de visite avec vue 360° sur Dublin. J’aime aussi me balader sur Grafton Street, entre shopping et musique de rue, au bout se trouve le très joli parc St Stephen’s Green et le centre commercial du même nom. Et pour la prochaine fois, je me garde une petite excursion à Phoenix Park, pour y rencontrer les nombreuses biches qui y habitent !

Même si on ne peut pas visiter une ville sans marcher, Dublin est très bien desservie, le réseau de transports en commun permet de se rendre d’un quartier à un autre très facilement. Le service des Dublin Bus, par exemple, fonctionne de 5h du matin à minuit, par contre il faut absolument avoir l’appoint, pas de billets, pas de rendu monnaie ou alors, prendre l’option transports en commun illimité : bus (Airlink, Dublin Bus..), tram (Luas), train… avec la Leap Visitor Card !


→ Leap Visitor Card : 10€ pour 24h - 19,5€ pour 72€ - 40€ pour 7 jours

L’idéal est de la retirer directement au guichet Bus & Travel du Terminal 1 pour en profiter dès la sortie de l’aéroport !


S’éloigner de la ville le temps d’une journée…

Dublin September 2018 (422).JPG


Même si on vit sur une île, un grand bol d’air frais, ça fait du bien ! Howth me semble être également un incontournable ! Ce petit échantillon d’Irlande à seulement 30 minutes de la ville offre un bon moment d’évasion et donne un avant-goût de la beauté du littoral irlandais.

Nous nous sommes rendus à pied à la station Tara Street pour prendre le DART, le train irlandais, et rejoindre la côte.

Street Art - Tara Street, Dublin


Ticket Aller/retour pour Howth depuis Tara Street : 6,25€ par personne (si vous n’avez pas acheté la Leap Visitor Card) à retirer dans les bornes directement à la gare.


On ne peut qu’apprécier l’atmosphère paisible, invitation à la détente, qui règne dans ce village de pêcheur !

Dublin September 2018 (443).JPG

Les moins sportifs feront un simple stop dans l’un des nombreux petits restaurants de fruits de mer et poisson sur le port, les autres pourront se lancer dans un randonnée plus ou moins longue autour de la petite presqu’île. De notre côté, nous avons choisi le circuit le plus court sans même aller jusqu’au bout car nous avons passé de longs moments à observer, admirer la nature… Nous avons pu voir un phoque qui s’amusait dans les remous au pied des falaises, des petits chardonnerets colorés, un dauphin, et la beauté infinie de l’océan… Nous aurions tellement aimé faire ce même parcours mais depuis les eaux, en paddle ! Et puis, notre estomac nous a rappelé à l’ordre, nous avons fait demi-tour et on s’est arrêté au premier resto sur notre route, le King Sitric, pour y déguster une homard ! Sans aucun doute une bonne adresse, bon rapport qualité/prix, service irréprochable et produits locaux.


Homard grillé de + ou - 500g servi avec frites et salade verte : 28€ - intéressant, non ?! Avec une bonne bière, un luxe très accessible !


Et pour digérer, avant de reprendre le train, on est allé faire un petit coucou aux phoques curieux et gourmands qui attendent avec impatience les retours de pêche ! Vous aurez plus de chance de les voir à marée haute au milieu des bateaux !

Comme d’habitude, l’écriture de ces carnets de voyage me donne envie de sauter dans un avion et de retourner dans tous ces endroits...!

Dublin September 2018 (88).JPG

D’ailleurs, avis aux observateurs ! On a stické quasiment tous les lieux mentionnés dans l’article, si vous trouvez les stickers Papaï Paddle, envoyez-nous une petite photo ! On aura l’impression d’y être un peu !!!

Comme toujours, j’espère que ces quelques conseils vous feront gagner du temps pour pouvoir profiter à fond de cette jolie destination qu’est Dublin !

Merci d’avoir pris le temps de me lire et à très vite pour un week-end à Rome !

Xxxx



Anaïs


ISLAND KARMA - Made in France inspiré des îles

ISLAND KARMA - Made in France inspiré des îles

FOOD & DRINKS - Où manger sur l'Ile de Ré ?!

FOOD & DRINKS - Où manger sur l'Ile de Ré ?!