Papaï Paddle - Ile de ré

Welcome

Entre voyages, surf, plage et coquillages ; j'espère que vous passerez un moment agréable en lisant ces lignes...

MEXIQUE - Puerto Escondido, quelques conseils pour un surftrip réussi

MEXIQUE - Puerto Escondido, quelques conseils pour un surftrip réussi

Allez, aujourd'hui, je vous emmène à Puerto Escondido, où nous avons séjourné une douzaine de jours lors de notre voyage au Mexique de février dernier ! Au programme, soleil, sable chaud, vagues et farniente :)

Au Sud-Ouest du pays, Oaxaca, qui se prononce [Oiraca] est un état d'une authenticité folle ! Des montagnes aux plages qui font sa réputation, vous pourriez sans problème dédier votre voyage à la découverte des trésors de cette région (quelques infos par ICI).

De notre côté, après avoir bien vadrouillé, nous avions un objectif, la fameuse vague de Puerto Escondido !

"Port Caché" en français, la notoriété du petit port de pêche n'est plus à prouver, le beachbreak mexicain a commencé à faire parler de lui dès les années 70 avec l'essor du surf moderne. Vague puissante et tubulaire, elle tient très bien la taille, ce qui lui vaut ses surnoms de Mexpipe ou Pipeline Mexicain. Les meilleurs surfeurs de grosses vagues du monde entier viennent se mesurer à elle chaque année. 

Promeneurs, photographes et surfeurs se donnent rendez-vous tous les jours sur la plage de Zicatela pour assister au spectacle.

Il y a 7 ans, Maxime avait passé un petit mois là bas, en février également, une très bonne expérience qu'il voulait que l'on vive ensemble dans ce pays qui me tient à cœur !

Quand je vous écris un article voyage, j'ai toujours l'espoir qu'il vous aide, qu'il vous simplifie un peu la vie, c'est pourquoi j'ai écrit celui-ci sous forme de recommandations, quelques petits conseils qui peuvent peut-être vous permettre de sauter le pas ou encore vous éviter quelques mésaventures ! Même si ça fait partie des voyages, on est content quand on peut les éviter, non, ces petites galères ?!

Playa Zicatela ....

C'est là qu'il faudra séjourner si vous voulez être au plus près de l'action. Sans jamais avoir mis les pieds sur place, je ne me rendais pas compte de la taille de la plage ! Si vous voulez surfer sans contrainte (transports, marche) tous les jours, ciblez la zone de l'Avenida El Morro, la partie basse de la ville, évidemment plus touristique.

Nous avons logé à l'Hôtel Buena Vista, difficile de faire mieux, juste à descendre les escaliers, traverser la rue et nous avions les pieds dans le sable.

La vue parle d'elle même, la tarif plus qu'abordable et un autre des avantages de l'hôtel, la cuisine pour vous préparer des bons petits plats et les déguster sur le balcon ! Vous n'y trouverez pas une déco ultra design, mais un confort basique, juste ce qu'il faut pour se reposer entre deux sessions ou visites, un service de ménage irréprochable et une bonne connexion internet ! Que demander de plus ?!


 → Nuitée à l'Hôtel Buena Vista: 30€ environ


Encore moins cher pour un long séjour, mais à réserver sur place, rendez-vous à la supérette, à l'entrée de la calle Jacarandas. Au dessus, quelques studios à louer pour environ 200€ le mois !

Choisissez bien votre période ...

Si comme nous vous venez pour le surf, il faut savoir que le mois de février fait partie des mois un peu creux, les bonnes houles commencent à rentrer avec la saison des pluie en mai jusqu'aux mois de septembre/octobre à peu près. Vous avez forcément vu des images du Puerto Escondido Challenge, la première étapes du Big Wave World Tour en plein été ?! Cap ou pas cap ?!

L'avantage d'un séjour hivernal, c'est que vous serez plus tranquilles ! Il y avait déjà pas mal de monde à l'eau alors je n'ose même pas imaginer à la haute saison ... 

En gros, il faudra choisir entre le risque de ne pas avoir de bonnes vagues ou un monde de dingue sur le spot..! Pour nous, le choix est vite fait, printemps et été, on est sur notre île, en pleine saison chez Papaï Paddle !

On a eu de la chance, la première vraie houle de l'année 2018 a pointé son nez pendant notre court séjour ! Même si on a pu immortaliser quelques bonnes vagues, les bancs de sable n'étaient pas encore calés ... On ne peut pas tout avoir !

Mais même loin du maximum de son potentiel, voir se former ce genre de vagues, si proches du bord, est hypnotisant. L'énergie, le bruit, la beauté de la performance sportive, l'adrénaline de chaque drop est presque palpable ! Sessions en boardshort, pélicans, tacos, Coronas bien fraîches, et surtout, une vague qui demande précision, concentration, maîtrise de soi, on comprend vite pourquoi les surfeurs du monde entier se passent le mot ...

Ne vous fiez pas aux prévisions....

Bonne nouvelle, non ?! Lorsque les sites de prévisions annoncent 1m de vagues, il faut savoir qu'il y en aura au moins 2 !

Puerto Escondido Mexico 2018 (1000).JPG

Allez rencontrer Mike ...

Vous ne vous êtes pas encombrés de vos planches de surf pour le voyage ?! Je vous comprends ..!

*Ibéria, encore cette année, ne nous a pas fait payer de supplément, le boardbag étant le seul bagage soute de Maxime, renseignez-vous, ça change tout le temps...

Mais pas de soucis, vous devriez trouver votre bonheur sur place ! Entre le spot de La Punta, le spot plus cool (mais bondé) de la pointe sud et Carrizalillo, il y une petite dizaine de shops qui vendent des planches.

Notre conseil, commencez par aller voir Mike, où que vous logiez demandez au taxi de vous déposer chez Mike Moncada. Ce nom vous dit certainement quelque chose ?! Il est effectivement tristement connu dans le monde du surf, c'est le papa d'Oscar Moncada, la légende du coin qui a perdu la vie l'année dernière dans un accident de la route... Sa famille possède une petite boutique et un atelier de réparation de planches juste avant la plage de Carrizalillo. Mike était le premier à se lancer sur le créneau et surtout, en allant le voir, vous rencontrerez une belle personne, humble et prête à vous aider. (Nous, on l'a rencontré qu'à la fin:)) Et il sera votre meilleur ami, si la vague maltraite votre planche!


Taxi depuis Zicatela : 30 pesos soit moins d'1,5€


Levez-vous tôt !

Les fêtards dormiront et vous, vous aurez les vagues pour vous ! Bon, en vrai, on est jamais vraiment seul à l'eau à Puerto Escondido mais du lever du soleil à environ 10/11h, vous aurez plus de chance d'avoir un plan d'eau lisse, après, le vent thermique (sideshore) à tendance à se lever et le soleil à taper fort ! Et puis, pour ceux qui aiment les photos, les lumières du matin sont superbes ! (d'ailleurs, attention à ne pas contrarier les photographes locaux qui vendent leurs photos aux surfeurs, si vous les gênez, ils vous le feront savoir et pas forcément de manière très sympathique...)

Ne venez pas pour surfer en groupe ...

Ou alors, faites-vous très discrets, au risque de vous faire mal voir...

En effet, on a bien compris que les locaux n'en peuvent plus des australiens, des brésiliens, des argentins, tous simplement des étrangers qui prennent d'assaut le spot, sans aucun respect... Et c'est ce genre de comportements qui malheureusement alimentent le localisme qui mène certains même jusqu'au racisme... C'est bien dommage alors pensez-y...

Si vous en avez assez du monde, louez une voiture ...

Nous ne l'avons pas fait, en tout cas, pas cette fois, mais si nous devions y retourner, c'est ce que nous ferions. Il y a plein de spots, comme plus au Sud, autour de Agua Blanca. Les vagues sont a priori presque aussi bien qu'à Zicatela mais sans le monde ! Une petite aventure qui peut valoir le coup. Si vous voulez plus d'infos ou même un guide, allez rendre visite à Miguel, son surfshop est le deuxième de la calle del morro.

Pour finir, ne jamais rater le coucher de soleil...

Le meilleur endroit pour en profiter ?! La plage, évidemment ! Dans l'eau car le vent aura baissé ou en simple spectateur, toujours un moment magique rempli de convivialité et à chaque soir ses teintes uniques...

Sunset, Zicatela Beach, Puerto Escondido

Sunset, Zicatela Beach, Puerto Escondido

Sans doute un peu victime de son succès, si la tendance générale à l'eau n'est pas toujours amour, ne restez pas sur une mauvaise impression, pensez à tout le reste, ce cadre magnifique, et repensez aux sensations qu'elle peut procurer, cette vague exceptionnelle. Au final, elle ne mérite pas qu'on se batte un peu pour elle ?

J'ai eu la chance de me faire une nouvelle amie pendant ce séjour. Mexicaine, elle surfe les spots de La Punta (allez-y entre midi et deux pour être plus tranquilles) ou Carrizalillo avec style sur son longboard, et même elle, qui a grandi à Puerto peut être encore victime du machisme sans limite et résistant de certains. Mais malgré cela, elle reste la première à venir applaudir les exploits de ses amis surfeurs à Zicatela, toujours aussi fascinée par la puissance de l'océan qui finit toujours par réconcilier tout le monde.

Bien entendu, nous n'avons pas passé 24/24h sur la plage, Maxime sur sa planche, moi derrière mon appareil au bord de l'eau, et si vous ne faites pas partie de la catégorie : surfeurs expérimentés ou courageux, Puerto Escondido a plein d'autres choses à offrir ! Après le roadtrip express dans le Yucatán, les 24h de bus depuis Palenque, cette étape dans notre voyage aura été notre destination vacances dans les vacances et ça fait tellement de bien! On a vraiment pris notre temps, profité et j'ai encore plein de choses à vous raconter ! Alors, je vous invite à lire l'article suivant Nos bonnes adresses pour prendre du bon temps entre deux sessions de surf !

En attendant, si vous voulez voir plus du photos de surf, vous pouvez aller faire un tour sur le compte Insta de Maxime

Xxxxx

Anaïs

Puerto Escondido Mexico 2018 (296).JPG
MEXIQUE - Puerto Escondido, nos bonnes adresses pour prendre du bon temps entre deux sessions de surf !

MEXIQUE - Puerto Escondido, nos bonnes adresses pour prendre du bon temps entre deux sessions de surf !

RECETTE GOURMANDE - Yaourt facile au lait de coco !!!

RECETTE GOURMANDE - Yaourt facile au lait de coco !!!